Google Analytics 4 : Les clés pour réussir votre migration vers GA4

publié le 4 octobre, 2022 par

0 commentaires

La version en cours de Google Analytics (aussi appelée « Universal Analytics ») ne traitera plus les données à compter du 1er juillet 2023, au profit d’une version modernisée et mieux adaptée aux besoins des utilisateurs. Or à moins de décider d’abandonner l’outil, il est indispensable de bien préparer la migration de vos données vers Google Analytics 4 (« GA4 »), et de le faire le plus tôt possible compte tenu de la nécessité de pouvoir compter sur une année complète d’historique. Dans cet article, on vous explique ce qu’il faut savoir au sujet de GA4 et des moyens à mettre en œuvre pour organiser votre migration.

La fin programmée d’Universal Analytics

C’est une page du web qui se tourne : déployée en 2012, la version en cours de Google Analytics (aussi connue sous le nom de « Universal Analytics ») va donc prendre fin avec l’année 2023 – les données historiques seront supprimées au 31 décembre. La data ne sera plus traitée par la version gratuite de l’outil à partir du 1er juillet 2023, et par sa version payante (« 360 ») au 1er octobre.

Ce passage de relais n’est pas une surprise. D’abord, parce que Google Analytics 4 est disponible depuis 2020 dans sa version bêta. Ensuite, parce que les updates d’Analytics se succèdent depuis l’acquisition, par Google, de Urchin Software Corporation en 2005, et l’adaptation de l’outil d’analyse maison aux besoins du moteur de recherche.

(Source : GlowMetrics)

Le passage à Google Analytics 4 constitue donc une évolution logique, qui suit le rythme des transformations de l’écosystème digital. Les raisons sont d’ordre à la fois technique et juridique :

  • Sur le plan technique, Universal Analytics ne répond plus aux problématiques des utilisateurs comme elle le faisait lors de son déploiement, et pendant les années suivantes. GA3 était conçu pour une génération de mesures focalisées sur la navigation via desktop, sur des sessions indépendantes, et en s’appuyant en grande partie sur les cookies. Ce modèle est progressivement en train de laisser place à une nouvelle vision de la data analyse, caractérisée, en particulier, par l’omnicanalité qui prévaut en matière de navigation, donc de collecte et de croisement des données. À cela, GA4 apporte des solutions concrètes en reconnaissant mieux les utilisateurs multi-appareils et multi-navigateurs (ce qui évite de les dédupliquer et permet de mieux comprendre leurs comportements) et via son interfaçage avec la plateforme applicative Firebase (acquise par Google en 2014).
  • Sur le plan juridique, Google Analytics 4 se doit de tenir compte de l’évolution de la réglementation en matière de protection des données personnelles. Cette nouvelle version de l’outil ne repose pas sur les cookies et est adossée à un modèle de données basé sur les événements. En outre, GA4 offre la possibilité de ne pas stocker les adresses IP. Tout est donc fait pour s’encadrer dans les textes légaux et pour permettre aux utilisateurs de rester dans les clous.

Ainsi, Google Analytics 4 a vocation à se rapprocher des usages les plus récents en matière de navigation, et à répondre aux problématiques juridiques posées par la récolte et par le traitement des données personnelles des utilisateurs. Cette nouvelle version devrait également simplifier le travail de l’ensemble des personnes en charge de l’analyse de la data au sein des entreprises et des agences digitales.

Quelles sont les nouveautés apportées par Google Analytics 4 ?

Sur sa page dédiée, Google met en avant les différentes nouveautés apportées par Google Analytics 4 :

  • Collecte des données depuis les sites web et les applications (en mode cross-device tracking), dans l’optique d’offrir une meilleure compréhension du parcours client par le biais d’une analyse unifiée des différents canaux. Ce faisant, il devient possible de traquer un même événement sur des plateformes variées.
  • Exploitation des données basées sur les événements réalisés, alors que Universal Analytics s’appuie sur les sessions et sur les utilisateurs. Les événements intègrent l’ensemble des variables souhaitées, sous une seule et même bannière.
  • Inclusion de paramètres de confidentialité qui tiennent compte des besoins légaux en termes de protection des données : mesures sans cookies ou identifiants, et intégration à venir de la modélisation des comportements lorsque les données seront incomplètes. Ces fonctionnalités prédictives seront rendues possibles par l’usage du machine learning. En outre, Google Analytics 4 propose d’anonymiser les adresses IP pour un meilleur contrôle des données utilisateurs.
  • Intégration directe aux plateformes multimédias pour faciliter les actions réalisées depuis un site web ou une application, y compris Google Ads, pour une optimisation des performances des campagnes et un ROI plus élevé.
  • Mise en place d’une interface mieux adaptée aux besoins des utilisateurs, pour une expérience optimale : plus de vues et de segments pour moins de rapports, interface plus intuitive, rapports centrés sur le cycle de vie du client, etc.

Pourquoi prévoir une migration vers Google Analytics 4 ?

La version actuelle de Google Analytics cessera de traiter les données à partir du 1er juillet 2023. Alors, pourquoi se préparer au plus tôt ? Pour une raison simple : dans le domaine de l’analyse de données, on doit s’appuyer sur une période suffisamment longue pour permettre des examens comparatifs avec une période précédente, la préférence allant à l’analyse Year-Over-Year, d’une année sur l’autre.

Ce qui signifie que, dans l’idéal, il faut disposer d’un historique portant sur une année complète. Une longue phase de préparation permet, en outre, de garantir une adoption aussi naturelle que possible en interne.

En d’autres termes, il est nécessaire de mettre en œuvre Google Analytics 4 dans les meilleurs délais, en commençant à alimenter une propriété GA4 (avec un dispositif de tracking configuré). Pendant ce temps-là, l’alimentation des propriétés Universal Analytics peut (et doit) se poursuivre afin d’autoriser les analyses temporelles, l’historique de la nouvelle version de l’outil étant pour le moment très limitée.

Comment réussir sa migration vers GA4 ?

Pour migrer vers Google Analytics 4, il s’agit d’ajouter une nouvelle propriété sur GA4 à la propriété Universal Analytics existante, celle-ci continuant à collecter des données sans changement (jusqu’à ce que GA3 prenne fin). Il est possible, à partir de là, d’accéder aux deux propriétés depuis le « sélecteur de propriété ». Attention : la nouvelle propriété n’intègre pas les données de l’historique.

Pour créer une propriété Google Analytics 4, il suffit de se rendre dans la section « Administration » de l’outil et de cliquer sur « Assistant de configuration GA4 » dans la colonne centrale, en vérifiant que le compte souhaité est sélectionné (si vous en avez plusieurs). Avant cela, dans la colonne « Propriété », pensez à sélectionner la propriété qui collecte des données pour votre site via GA3. Pour la suite, l’outil fournit toutes les instructions nécessaires.

Si vous utilisez un site web hébergé par un CMS et que vous ne disposez pas encore de la balise gtag.js (ce qui signifie que vous utilisez la balise analytics.js ou Google Tag Manager), celle-ci doit d’abord être installée sur les pages souhaitées via le tableau de bord du CMS – sans pour autant supprimer la balise existante, afin de continuer à récolter des données pour GA3. Si la balise est déjà utilisée, il faut alors activer la collecte de données à l’aide des balises existantes – gtag.js servant en même temps pour les deux versions de Google Analytics. Le code de la balise Google Analytics 4 est à copier-coller depuis la page d’informations du flux de données web de la propriété.

Vous pouvez, par la suite, exporter les données de votre propriété Universal Analytics vers votre nouvelle propriété, soit manuellement depuis l’interface de l’outil (sous format CSV, TSV, Google Sheets, PDF…) ou automatiquement en passant par BigQuery.

En résumé, voici les étapes à suivre pour migrer vers Google Analytics 4 :

  1. Examinez la structure de votre compte sur Google Analytics.
  2. Créez une propriété GA4.
  3. Créez un flux de données.
  4. Activez la collecte des données, au besoin en plaçant la balise gtag.js sur les pages de votre site web que vous souhaitez suivre.
  5. Créez les associations qui vous semblent utiles – avec Google Ads, la Search Console, etc.
  6. Configurez votre propriété (événements personnalisés, conversions, audiences, mesures e-commerce, etc.).
  7. Et collectez des données via GA4 !

Prenez garde de bien considérer Google Analytics 4 et Universal Analytics comme deux outils différents dans leur fonctionnement, plutôt que comme deux versions d’une même plateforme. Votre projet de migration doit être préparé en conséquence – au besoin, en comptant sur l’accompagnement d’une agence spécialisée !

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez laisser un commentaire ou nous suivre sur Facebook ou nous suivre sur Twitter.

Cet article a été posté dans Référencement naturel et taggué . Ajoutez le lien permanent à vos favoris.

Vous souhaitez en savoir plus sur la mise en place d’une stratégie SEO ?

N'hésitez pas à nous contacter dès à présent !

0 réponses pour "Google Analytics 4 : Les clés pour réussir votre migration vers GA4"