Le Bootcamp SEO 2024 ouvre ses portes. Inscrivez-vous ici ❄️

Le guide ultime pour bien choisir sa police d’écriture

Publié le 25 août 2022 - Mise à jour le 24 avril 2023

Par Andréa Bensaïd

Fondateur d'Eskimoz. J'accompagne les entreprises de toutes tailles dans leur stratégie d'acquisition digitale.

Le guide ultime pour bien choisir sa police d’écriture

Site e-commerce, publicité sur Facebook, blog, flyer…  Dans tout process de création marketing, il y a forcément un moment où l’on doit choisir une police d’écriture. Style, taille, couleur… Les polices sont-elles des éléments marketing importants, tout comme le graphisme ? Et si oui, comment bien choisir vos polices ? Ajoutez cet article à vos favoris, on vous explique tout sur le sujet et on vous donne même des liens vers des polices à télécharger gratuitement.

Dans beaucoup de projets, on constate souvent que la police d’écriture est reléguée au second plan, snif… On la travaille en dernier ou même parfois, la question ne se pose pas et on utilise une police générique à la va-vite. Aïe… c’est exactement ce qu’il ne faut pas faire.

Pourquoi ? Prenons un exemple tout simple, votre propre expérience de consommateur.

Que pensez-vous des sites internet qui utilisent des polices d’écriture vieillottes, alambiquées ou bien trop petites ? Immédiatement, vous ressentez de l’inconfort, la lecture est compliquée, votre radar « fiabilité » passe au rouge… Vous perdez peu ç peu confiance dans cette entreprise, vous vous lassez de lutter pour déchiffrer le texte… Bref, vous quittez la page web pour ne plus jamais y revenir. Sans surprise, beaucoup d’autres consommateurs et internautes sont comme vous et suivent le même chemin.

On vous l’accorde, la sentence est assez sévère mais le graphisme et les polices, avant même de parler de produits ou de services, sont les premiers éléments de l’expérience client. Il serait donc bien dommage de perdre des clients potentiels à cause d’une police d’écriture inappropriée. Alors, on fait comment ?

Dans ce guide, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour bien choisir votre police d’écriture avec pour objectif : trouver une police tendance, qui correspond à votre image de marque et qui peut séduire de nombreux clients. En bonus, on vous donne aussi quelques astuces ainsi que des liens de téléchargements gratuits pour obtenir de belles polices en vogue. C’est parti !

Une police d’écriture, c’est quoi exactement ?

Commençons d’abord par définir ce qu’est une police d’écriture. Les polices permettent en fait d’illustrer et de mettre en forme un texte qui peut même parfois se résumer à juste un mot. On retrouve donc les polices partout où il y a du texte : livre, article de presse, site web, logo d’entreprise, affiche publicitaire, signalisation, emballage…

Mais attention, les polices ne correspondent pas seulement à des lettres, c’est un ensemble de caractères, de chiffres, de signes de ponctuation et de symboles. Ils sont tous harmonisés et rassemblés sous une même famille de polices comme par exemple la police Verdana, Calibri ou bien encore Century.

Minute histoire : parmi les polices les plus connues, on peut citer la Times New Roman, créée en 1932 par le journal londonien The Times. L’objectif a l’époque était faciliter la lecture en même temps que d’occuper le moins d’espace possible sur une page. Jusqu’en 2007 (avant l’arrivée de Calibri), elle était la police par défaut utilisée sous Word et elle l’est encore aujourd’hui dans les navigateurs web Windows. Très utilisée également dans le monde de la littérature, la Times New Roman est la police de caractères souvent choisie pour l’édition de livres (papier ou e-book).

Autre anecdote qui a marqué l’histoire des polices d’écriture et soulevé bien des débats, la critique virulente envers les Comic Sans inventée par Vincent Connare en 1995. A l’origine, il cherchait juste à créer une police simple et enfantine inspirée de l’univers des bandes-dessinées (« Comics » en anglais). Après avoir séduit rapidement le grand public, la popularité de cette police de caractère est descendue en flèche. Puérile, mal conçue, mal dessinée… la Comic Sans fut violemment critiquée et mise de côté (même si au final, beaucoup l’apprécie et l’utilise encore, bien que très rarement dans un contexte professionnel).

Quelle différence avec la typographie ?

Les polices possèdent plusieurs noms : police d’écriture, police de caractères, font (en anglais), style et même typo. Mais la typographie ce n’est pas exactement la même chose. En fait, Les polices de caractère font partie du grand ensemble que l’on nomme « typographie », c’est-à-dire tous les moyens à disposition pour mettre en scène un texte : la police bien-sûr mais aussi, les tailles de titre, la mise en plage, les couleurs…

Voilà pour la partie définition des polices d’écritures et le lexique… Passons à l’utilité des polices de caractères, vous allez comprendre rapidement pourquoi vous ne pouvez pas faire l’impasse dessus.

Pourquoi c’est important de choisir la bonne typo ?

Les polices de caractères ont une vocation premièrement « esthétique » au même titre que le graphisme. Vous aurez beau créer la plus belle des pages web ou une magnifique affiche publicitaire, si la police d’écriture est bancale, toute la créa sera gâchée. Mais, bien choisir son type de police remplit également d’autres fonctions…

Image de marque et identification

Les polices d’écriture font aussi partie de l’univers visuel d’une marque et participe à son identification. Sans le savoir, vous êtes sans doute vous-même en mesure d’identifier la police de caractères de grands groupes comme Mc Do, Amazon, Apple ou bien même de votre mutuelle. Pour exemple, on citera notamment le moment où Google a changé sa police, un évènement qui n’est pas du tout passé inaperçu auprès des utilisateurs.

Donc, les polices de caractère ont un réel impact sur le consommateur et font clairement partie de l’identité visuelle d’une marque. D’ailleurs, certaines entreprises comme Coca Cola n’ont pas hésité à créer leur propres polices afin de vraiment se démarquer et d’être identifiées facilement.

Police d’écriture et expérience utilisateur

La police de caractères a également une influence indéniable sur le ressenti positif ou négatif du prospect ou client. Si elle est agréable, si elle est en harmonie avec le reste de l’univers graphique de la marque, le consommateur en retire une expérience positive. Vous pouvez rédiger le meilleur des contenus, si celui-ci n’est pas porté par une police fonctionnelle et adaptée, le consommateur ressentira, au mieux un sentiment partagé, au pire une émotion négative… En résumé, il risque de passer totalement à côté de votre message et ne porter aucun intérêt à votre marque.

Les différents types de police d’écriture de base et leurs significations

Aussi bizarre que cela puisse paraître, chaque famille de polices de caractères envoient des messages différents. Elles ont, en quelque sorte, leurs propres personnalités. Sérieux, divertissant, classieux, bon marché… A vous de choisir les polices qui ont des connotations les plus en accord avec votre positionnement et vos valeurs.

Facile à dire nous direz-vous… Mais comment faire pour savoir quelles impressions se dégagent de tel ou tel type de police ?

Histoire de vous faciliter la vie, nous allons passer en revue les grandes familles de police d’écriture et on vous confie au passage les messages principaux qu’elles peuvent faire passer.

Polices de caractère Serif

Les Serif sont des types de police avec empâtement, c’est-à-dire que les extrémités de ces caractères se terminent par de petites extensions. La première fonction de ces empâtements est de faciliter la lecture, de la guider. Dans cette famille de polices, on retrouve les Times New Roman ou Garamond. Elles expriment le sérieux, la tradition, la respectabilité et l’élégance.

Attention toutefois, elles ne sont pas à utiliser pour des grands titres ou des logos, elles se révèlent moins lisibles en grand format.

Polices de caractère Sans Serif

Avec elles, on oublie les empâtements. Ce sont les polices les plus contemporaines du moment et les plus utilisées du web. Arial, Helvetica, Gothic… Ce type de police est épuré, moderne et se prête aussi parfaitement au business à l’international. On vous conseille de ne pas trop les utiliser pour des textes de petites tailles car elles sont moins lisibles. Certains avancent que leur côté épuré en fait des polices froides et peu chaleureuses. Mais heureusement, ce problème peut être contourné en jouant sur les tailles et les épaisseurs des polices.

Polices d’écriture cursives

Sans doute l’avez-vous deviné, ce style de police se veut l’imitation parfaite d’une écriture manuscrite. L’image qui s’en dégage est plutôt artistique, intime et personnelle, avec en plus un côté rétro et authentique. Dans cette famille de polices, on retrouve la Brush Script MT, la Lucida handwriting ou encore la Script MT Bold.

La particularités de la police cursive est qu’il n’y a pas d’espace entre les lettres, ce qui la rend clairement illisible de loin. On vous conseille de la privilégier pour les titres, les punchlines de quelques mots et surtout, de l’utiliser avec parcimonie.

Polices de caractère monospace

Avec ce type de police, toutes les lettres et tous les caractères ou symboles occupent la même quantité d’espace. Le rendu est plutôt épuré, informatique, voire robotique. Lucida Console, Courrier New, Futura… Ces polices ont l’avantage de renvoyer une image de robustesse et de clarté de par leur droiture et régularité.

Les polices d’écriture à fuir absolument

Fuir absolument, on y va peut-être un peu fort… Disons plutôt, les polices à éviter ou bien à utiliser avec modération. Ce sont tout d’abord, les polices de caractères présentent dans votre logiciel de traitement de texte comme Word. Elles sont déjà trop utilisées et manquent par essence d’originalité et de « caractère ».

Si vous avez été attentif en début d’article, les polices Comic Sans sont aussi à éviter, sauf peut-être si vous évoluez dans l’univers de la puériculture (encore que, cela peut s’avérer risqué). En tous les cas, ne les utilisez pas si vous avez besoin d’exprimer beaucoup de professionnalisme et un sérieux hors pair.

Enfin, sachez que certaines polices dites « fantaisie » ou celles qui imitent une écriture manuscrite s’utilisent plus dans un contexte de décor créatif. Cela veut dire que vous pouvez les choisir pour vos créations artistiques (pub, visuel…) mais il faut limiter leur exploitation pour du texte pur (article institutionnel, présentation produit…)

Les meilleures polices d’écriture en téléchargement gratuit

Posé ces premières bases, passons à ce qui vous intéresse le plus, où trouver des polices de caractère gratuites et tendance. Il existe de nombreux sites où les téléchargements gratuits sont possibles, notamment Fontsquirrel, Dafont ou encore Google Font (on vous a d’ailleurs préparé une sélection des meilleures Google Font un peu plus bas…).

Pour vous inspirer, voici la liste de nos favorites, on espère que vous y trouverez votre bonheur et que ces polices vous aideront à construire une belle image de marque en totale adéquation avec vos valeurs.

Canvas

Simple et épurée, moderne et professionnelle, créative et sérieuse… La police Canvas joue sur les épaisseurs et produit un style de police totalement dans l’air du temps.

Margot

Tout en arrondi et très originale, la police Margot convient parfaitement au public féminin et apporte une touche de créativité ludique à vos titres ou affiches publicitaires.

Moustique

La police Moustique est une excellente typo pour le monde du luxe. Titre, packaging, pub… Elle confère immédiatement au texte une belle élégance aspirationnelle. Elle n’est pas tout à fait gratuite pour un usage professionnel, mais il suffit de faire une simple donation pour l’obtenir.

Sanchez

D’inspiration latino, la police de caractère Sanchez offre un beau contraste entre structure rigide et arrondi. A choisir pour les textes punchy et dynamique.

Saonara

Fine et élégante, la police Saonara est parfaite pour les marques destinées à un public féminin. Blogging, ligne de vêtements, accessoires beauté… Beaucoup de thèmes peuvent se servir de Saonara afin d’obtenir un rendu doux et trendy.

Big John

Cette police vise clairement la simplicité. Géométrique et moderne, la police Big John s’acclimate avec de nombreux contenus, surtout que vous pouvez jouer sans problème avec l’épaisseur des caractères.

Space Grotesk

Créée par Florian Karsten en 2018, la police Space Grotesk a l’avantage d’être très exhaustive. Contemporaine et énergique, elle offre sans conteste une belle image de sérieux et de dynamisme tout en restant classique.

Bondi

Cette police originale a l’avantage de pouvoir s’utiliser pour de nombreux supports, y compris le web. Logo, bannière publicitaires, gros titres… La police Bondi tout en finesse et volume est créative et a déjà séduit plus d’un graphiste.

Neon Display Font

Spécialement conçu pour les nostalgiques, le type de police Neon joue sur le dynamisme des couleurs flashy et le style rétro américain. Malgré son côté vintage, elle n’en reste pas moins très moderne et adéquate quand vous avez des messages forts à faire passer.

Reis

Vous cherchez une police décalée qui apportera de la fraicheur à vos créations ? Allez jeter un coup d’œil à la police Reis. Son aspect « coup de pinceau » structuré confère aux créas en tout genre une touche d’humain, très appréciée en ce moment.

Petit tour du côté des polices d’écriture Google en téléchargement gratuit

Sans surprise, il fallait bien que le géant du web Google mettent son nez dans les affaires des polices de caractères en proposant les siennes. Certaines sont d’ailleurs très séduisantes pour le grand public. Bonne nouvelle, les téléchargements sont gratuits. Faites librement vos emplettes sur le site Google Fonts, on vous donne ici 5 pistes d’inspiration pour vous faire gagner du temps.

Belgrano

Encore une police d’inspiration latino qui a été conçue originellement pour les journaux. Aujourd’hui, la police de caractère Belgrano s’est adaptée au web et fonctionne même très bien pour les textes de petites tailles.

Roboto

C’est un peu la police phare de Google puisqu’elle est utilisée pour son système Android. Elle se classe comme la police la plus populaire et est en plus disponible dans 12 déclinaisons. Avec la police Roboto, vous avez de quoi faire mais attention, trop usitée, elle ne vous aidera pas à vous démarquer.

Playfair Display

Voici une police qui a l’avantage de se marier parfaitement avec la police Roboto. Playfair Display est élégante et permet de donner encore plus d’impact à vos titres en jouant sur les variations d’épaisseur.

Poppins

Texte, titre, publicité, contenu créatif… La police Poppins s’acclimate très bien avec tout type de créations. On apprécie aussi son côté arrondi qui lui confère plus de chaleur que la Roboto. Elle est clairement en vogue actuellement.

Eczar

A contrario de Poppins, la font Eczar est plutôt réservée aux titres principalement. Grâce à ses formes originales, elle apporte du dynamisme mais reste à utiliser avec parcimonie. Elle se prête très bien à l’univers de la mode masculine et du luxe.

Polices d’écriture, nos astuces en plus

Avant de clôturer ce sujet, nous voulions partager avec vous quelques conseils pratiques pour faciliter votre projet. Voici donc les questions les plus fréquentes que nous posent nos clients.

Quelle taille de police d’écriture choisir?

Grand pour les titres, moyen pour le corps du texte et petit pour les mentions légales… Tout ça, c’est logique. Mais ce que vous devez savoir c’est qu’avant de penser à la taille vous devez tout d’abord choisir votre type de police. En effet, chaque police n’occupe pas le même espace dans une page, à vous de choisir celle qui sied le mieux à vos compositions.

Ensuite, rappelez-vous de ce que nous vous avons dit plus haut dans cet article, certaines polices sont illisibles quand elles sont en grand format, d’autres quand elles sont petites. Cela devrait vous aiguiller dans vos choix. N’hésitez pas non plus à jouer sur les tailles et les épaisseurs pour structurer vos contenus et rendre certains parties plus impactantes que d’autres.

Une chose est sûre, vous allez devoir faire des tests en fonction des supports de communication que vous projetez d’utiliser.

Peut-on utiliser plusieurs polices d’écriture pour un même site (ou document) ?

Oui, c’est possible mais il ne faut pas en abuser. On recommande 2 à 3 polices différentes que vous devez réussir à faire cohabiter harmonieusement. Par exemple, vous pouvez choisir une police pour vos titres, une autre pour vos articles ou fiches produits et une dernière pour les boutons d’action. Vous pouvez aussi sélectionner des polices fantaisie pour certains visuels créatifs et préférez un style plus sobre pour vos contenus pratiques. Dans tous les cas, préférez les familles de police Serif pour les longs contenus (parce qu’ils facilitent la lecture !)

Complément d’information : si vous avez déjà produit des supports de communication, basez-vous sur la ou les même(s) police(s) afin de garder une cohérence visuelle pour vos clients.

Et pourquoi pas choisir une police d’écriture payante ?

En effet, ne vous limitez pas qu’aux polices gratuites. Certaines ne sont pas franchement exhaustives et vous pourriez vite vous retrouvez bloqué parce qu’il vous manque des caractères ou des symboles indispensables pour votre marque. De plus, en payant votre police, vous aurez l’assurance d’avoir une très belle finition, des caractères compatibles avec tous les navigateurs et parfois une déclinaison dans plusieurs langues. Enfin, les versions payantes sont par nature, moins téléchargées donc mathématiquement, vous aurez plus de chance de vous démarquer.

Vous craquez pour la police d’un site web ? Comment la retrouver?

Vous vous baladez sur Internet, vous arrivez sur un site qui vous séduit complètement au niveau de la créa. Vous aimeriez bien rapatrier la typo sur votre propre site… Rien de plus classique. Google l’a bien compris et propose depuis quelques années déjà une extension toute simple pour retrouver la font utilisée. L’Add-On Whatfont est en téléchargement gratuit et il s’utilise très simplement. Pas besoin d’être développeur web pour le manipuler !

Quelques astuces pour éviter les bugs techniques avec vos nouvelles polices

Premier conseil, avant de télécharger une police et de vous mettre à travailler avec, passez d’abord par une phase de test. Les sites vous proposent souvent de réaliser une prévisualisation. A cette étape, nous vous recommandons de taper des lettres majuscules, minuscules, d’ajouter des chiffres et même des caractères spéciaux (les plus fréquents). Vous limitez ainsi le risque de vous retrouver avec une police incomplète où le « ê » par exemple est inexistant.

Pensez aussi à télécharger des polices complètes au niveau de la mise en forme avec à minima du gras, de l’italique et du light.

Conservez bien votre fichier d’origine et chaque fois qu’un collègue a besoin d’utiliser votre police, transmettez-lui VOTRE fichier. S’il va le télécharger, il se peut que des mises à jour aient été faites entre temps et que la police ne soit plus tout à fait la même.

Et voilà, vous en avez savez maintenant beaucoup sur les polices. Vous pouvez avancer dans le choix de vos typos l’esprit plus tranquille… Bref, y’a plus qu’à !

Derniers articles

Publié le 30 avril 2024

Tracking server-side : comment le mettre en place ?

Découvrez comment le Tracking Server-Side augmente la performance et améliorez vos stratégies de suivi des données. On vous dit absolument tout sur le sujet !

Publié le 23 avril 2024

L'Importance des mots-clés longue traîne en SEO 

Apprenez ce qu'est un mot-clé longue traîne, des exemples de comment les utiliser, et pourquoi ils sont essentiels pour votre SEO.

Publié le 9 avril 2024

Le Guide Complet pour Identifier et Résoudre la Cannibalisation SEO 

Ne laissez pas la cannibalisation SEO handicaper votre performance SEO. Découvrez dans cet article ce qu'est la cannibalisation SEO et quatre manières de la corriger.