Netlinking : Statistiques relatives au Linkbaiting !

publié le 24 juin, 2015 par

16 commentaires

Le netlinking est une « science » du référencement naturel encore très jeune. Par conséquent, les professionnels du SEO affichent des opinions très divergentes sur le sujet. Est-il possible de faire du netlinking naturel aux yeux de Google ? Comment gérer une stratégie de linkbaiting et faire grimper le nombre de ses domaines référents ? Autant de questions auxquelles il est difficile d’apporter une réponse claire.

Pour répondre à ces énigmes, l’équipe d’Eskimoz s’est adressée à un panel de consultant SEO et rédacteur web afin de connaître leurs pratiques en termes de netlinking. Les témoignages recueillis et les résultats de cette étude nous permettent aujourd’hui d’analyser les critères d’un lien 100% naturel. Lisez la suite et découvrez les secrets d’une bonne stratégie de link building !

Une étude qui va tout vous dire sur le netlinking!

L’objectif de notre étude est clair : faire le point sur toutes les bonnes pratiques à mettre en place dans le cadre d’une stratégie de netlinking naturelle et durable. 100 professionnels du web ont donc été interrogés au hasard sur les caractéristiques du dernier lien externe réalisé spontanément dans leur contenu.

Infographie-Netlinking-Linkbaiting-Eskimoz

Pour éviter toute influence de notre part et éviter un biais cognitif via notre prise de contact, nous nous sommes adressés aux participants de ce sondage en leur cachant la nature de notre étude. Nous voulions simplement recueillir leurs pratiques et la nature des derniers liens qu’ils avaient réalisés.

Les résultats de cette étude permettent d’avoir un bon aperçu du phénomène de linkbaiting et font ressortir des éléments clefs concernant le caractère naturel d’un lien. C’est parti !

Infographie-Netlinking-Linkbaiting-Lien-Naturel-Ancre-Etude-SEO

 

Des données qui en disent long sur le netlinking

Le netlinking étant l’un des principaux leviers d’optimisation dans le cadre d’une stratégie de référencement naturel, il est important de maîtriser l’ensemble des données qui régissent ces stratégies de manière à pouvoir rester performant dans le temps.

Netlinking - Comment créer un lien externe naturel ?

Choix des ancres, longueur des textes, contenu des sources… Nombreux sont les critères d’une bonne stratégie de liens externes. Le problème découle du fait qu’il existe autant de stratégie de netlinking que de consultant SEO ou rédacteur web. L’intérêt de cette étude est donc clair : apporter des informations précieuses sur la question du linkbaiting.

Cette étude confirme de nombreuses règles essentielles :

  • La proportion d’ancres naturelles : on a compté 83% d’ancres naturelles dans cette étude contre 11% ancres optimisées et 6% d’ancres semi-optimisées
  • La proportion de pages internes VS la page d’accueil : 68% des liens pointent des pages internes contre 32% de liens vers la page d’accueil
  • La proportion de liens en dofollow VS nofollow : seulement 6% de liens en nofollow
  • La présence du nom de marque dans les ancres : 56% des ancres utilisées font du branding
  • La sélection de sources thématiques et influentes : 91% des sources sont des sites de contenu type média
  • La longueur minimum d’un texte de qualité pour optimiser le relais de celui-ci : 79% des textes sources font plus de 400 mots

Netlinking : Que faire avec ces informations ?

Si votre but est de rester très discret aux yeux de Google, alors il peut être pertinent d’essayer de coller de plus près aux pratiques de netlinking de cette infographie. Il faut notamment pointer des sites de qualité autant que possible et utiliser un maximum d’ancres naturelles.

En travaillant régulièrement sur les sites que l’on souhaite référencer, et en faisant des liens externes discrets et réellement pertinents pour les lecteurs, on parvient à son but. Lentement mais sûrement : c’est le mot d’ordre du référencement aujourd’hui ! La discrétion du travail fourni permettra d’acquérir de la visibilité si on fait preuve de patience !

Netlinking - Rédaction web contenu optimisé SEO

Ceci vaut également pour le linkbaiting : si vos textes font au moins 400 mots (voire 600) alors vous avez plus de chances de gagner naturellement des domaines référents. Si vos articles contiennent des images et des vidéos pertinentes pour le lecteur, c’est encore mieux ! Effet linkbaiting garanti !

Qu’est-ce qu’une bonne stratégie de netlinking ?

Fini le temps des metrics SEO auxquels on fait confiance sans réfléchir… Cela fait belle lurette qu’on ne peut plus se fier au Page Rank, et le Trust Flow et Citation Flow restent des indications, mais non des preuves sûres de la qualité d’un site. Seul un être humain peut valider à 100% la qualité d’un site web !

Infographie Netlinking - Statistiques relatives au Linkbaiting !

Dans notre stratégie de netlinking, nous misons donc plutôt sur des sites de qualité, tout simplement. Et pour juger de la qualité d’un site, on se fie aux facteurs suivants :

  • Du contenu textuel de qualité : bien écrit, pertinent et riche
  • Un design esthétique, moderne et qui contribue à une expérience utilisateur agréable
  • Des mises à jour régulières du contenu du site
  • Des techniques de netlinking propres : pas d’annuaires de référencement ou de sites satellites dans les domaines référents et un profil d’ancres naturel.

En effet, le site ne doit en aucun cas être susceptible de subir une pénalité : si la stratégie de référencement externe n’est pas propre, le site pourrait retransmettre une pénalité future.

Peu importe finalement si les domaines référents sont peu nombreux et le site en question très jeune : un « petit » site a quand même énormément de valeur. Après tout, un site donné ne peut pas avoir uniquement des domaines référents très importants et il faut varier la qualité des domaines afin d’avoir un profil de liens naturel.

Qu’est-ce qu’une bonne stratégie de netlinking ?

De plus, un site jeune et très propre peut gagner en trafic dans les mois et années à venir ! Et en attendant, un lien cliqué sur un site ayant peu de visites vaut plus qu’un lien ignoré sur un site influent.

Cette étude nous rappelle que la discrétion est l’essence du SEO aujourd’hui. En dosant bien votre cadence de liens, en obtenant des liens exclusifs que vos concurrents n’ont pas, en ayant des sources thématiques variées et en respectant bien les codes de cette étude SEO, vous avez de fortes chances d’obtenir de très bonnes positions !

Désormais vous avez toutes les cartes en main alors c’est à vous de jouer ! À vos marques, prêts, partez !

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez laisser un commentaire ou nous suivre sur Facebook ou nous suivre sur Twitter.

Cet article a été posté dans Référencement naturel et taggué Étiquettes : , , , , , , , , , . Ajoutez le lien permanent à vos favoris.

Vous souhaitez en savoir plus sur la mise en place d’une stratégie de Netlinking ?

N'hésitez pas à nous contacter dès à présent !

16 réponses pour "Netlinking : Statistiques relatives au Linkbaiting !"

  • Avatar David dit :

    Bonjour !

    1) C’est élégamment réalisé !
    2) C’est intéressant de voir de manière agrégé, ce qu’est un lien naturel.

    A titre perso, je retiens

    – que la source doit être assez qualitative (contenu long, avec du chiffre et imagé)
    – qu’il vaut mieux viser des blogueurs 🙂
    – qu’une ancre doit être naturelle !

    Il y a un point sur lequel je voudrais réagir : le premier = « Vous allez à l’information » qui semble être la principale origine d’un backlink (80%).

    Mes meilleurs BL ont tous été « provoqués » par contact direct (mail, tél, newsletter). Si vous voulez des backlinks, faites en sorte qu’on vous trouve. J’utilise aussi beaucoup de la pub payante (twitter et youtube, notamment) pour faire découvrir aux gens mon contenu, sous réserve qu’il mérite leur intérêt. Les budgets que je positionne sont de l’ordre de 400 à 500€ pour un article tel que mon guide sur le seo de Prestashop, qui m’a apporté 4 ou 5 backlinks ultra qualitatifs (et une poignée de clients).

    Les blogueurs pros disent souvent que pour une heure de rédaction, il faut une heure de promotion. C’est sûrement un bon conseil !

    • Avatar benjamin dit :

      Merci pour cette infographie forte intéressante.

      On voit bien ici que la tendance c’est le contenu et c’est une bonne chose !!
      Du coup je préconise bien souvent au site e-commerce de passer sur un modèle un peu hybride.

      Après tout un E-commerce peut très bien prendre aussi le rôle d’un site de contenu à condition d’être bien pensé. (Ligne éditoriale, intérêt du contenu etc…)

      Il serait sympa de voir une petite étude entre e-commerce pur et e-commerce avec contenu ^^.

  • Etude très pertinente qui rentre dans la mécanique de la création de lien.

  • Avatar Gorzcore dit :

    Il n’y a pas de secret la qualité du contenu est roi !

  • Avatar Sébastien dit :

    Infographie très claire et précise, qui va à l’essentiel. Le plus important est réellement de prendre son temps dans sa stratégie de linking en privilégiant uniquement les sites de qualité et des ancres naturelles « pertinentes ». N’oublions pas l’aspect logique qui s’applique à l’ensemble du référencement naturel au détriment de la « technique » et du nombre !

  • Bonjour l’équipe Eskimoz,

    Pouvez nous nous en dire un peu plus sur les 100 personnes interrogées dans cette étude ? Comment les avez-vous sélectionnées ? (sans dévoiler de noms)

    Parlons nous bien des liens publiés sur des forums, blogs, commentaires ou les liens publiés sur des réseaux sociaux sont aussi considérés comme du netlinking dans cette étude ?

    Très belle infographie en tout cas 🙂

    • Bonjour Vincent,

      Tout d’abord, merci de l’intérêt que vous nous témoignez.

      Les personnes interrogées sont des proches, collègues et partenaires tous spécialisés dans des métiers du web. Habitués à écrire sur la toile, ils maîtrisent donc parfaitement les principaux codes de la rédaction web.

      Les liens dont nous parlons sont uniquement des liens intégrés au sein d’un contenu riche, donc uniquement des articles (souvent de fond).

      Les liens forums, blogs, commentaires et les liens réseaux sociaux ne font donc pas partie de l’étude.

      J’espère avoir bien répondu à vos questions.

      Bonne journée 😉

  • Avatar Laurent Morat dit :

    Je retiens que dans 82 % des cas il faut aller chercher le lien et donc sélectionner les sites en fonction de la thématique et de la qualité de la page (et du site). Cette infographie constitue une excellente grille de critères.

  • Avatar Arnould dit :

    Infographie très intéressante, merci beaucoup pour la 4 (données chiffrées) je n’y aurais jamais pensé.

  • Avatar Yoann Uzan dit :

    Données chiffrées particulièrement intéressantes ! Merci pour toutes ces informations 🙂

  • Avatar Antoine dit :

    Vraiment très intéressante cette étude. On retient la grande force du linkbaiting : obtenir du lien sur des pages internes du site Web avec en plus des ancres sémantiques, c’est la modernité sur du long terme !

  • Avatar Efke dit :

    C’est pas mal et plutôt rare de pouvoir visualiser la ligne médiane de ce qui se fait.
    Et comme dit précédemment, sans contenu qualitatif les BL … et inversement aussi : du bon contenu, ce n’est pas toujours suffisant.

  • Avatar Valentin dit :

    Infographie très intéressante, merci beaucoup Eskimoz!

  • Avatar Michael Turcan dit :

    Bonjour et merci pour ces infos !
    Effectivement, données chiffrées et infographies sont très souvent citées et donc sources de backlinks ! ?
    Bonne continuation à vous !

  • Avatar Yasmine dit :

    Très pertinent comme analyse! Le sondage parle de lui même, fini le temps où on allait à la chasse aux liens, l’heure est à la qualité des liens et non la quantité, plus que ca, le tout doit (paraître voire être) le plus naturel possible, pour éviter les sanctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *