Netlinking :
Mettre en place une stratégie pérenne

Le netlinking est l’un des leviers d’optimisation les plus importants en référencement naturel. Comment mettre en place une stratégie de backlinks efficace et pérenne ?

Nous contacter
Agence Netlinking
COMPRENDRE

Qu’est-ce que le netlinking
en référencement naturel ?

C’est quoi, le netlinking ?

Le terme « netlinking » désigne une stratégie d’acquisition de liens entrants, ou « backlinks ». Publiés sur des sites tiers, ces liens renvoient vers une page spécifique dont on souhaite améliorer le positionnement sur les moteurs de recherche. Ainsi, le netlinking consiste à actionner des leviers pour obtenir des liens sur des sites populaires, évoluant dans une thématique proche de la page à optimiser, afin de récupérer une partie de leur autorité.

En raison de l’importance donnée aux liens entrants par Google et consorts, cette stratégie est l’un des piliers du référencement naturel, et plus globalement du marketing digital. C’est aussi une arme redoutable et à double tranchant, à manier avec précaution !

netlinking comment mettre en place une stratégie pérenne c'est quoi le netlinking

Pourquoi le netlinking est-il essentiel en SEO ?

Les moteurs de recherche ont vocation à présenter aux internautes des résultats pertinents. Pour cela, ils s’appuient sur plusieurs critères, dont celui de la popularité. L’équation est simple : plus un site est populaire, et plus il a de chances d’être pertinent.

Or un site est considéré comme populaire lorsque d’autres sites (qui jouissent d’une forte autorité) y font référence, autrement dit lorsqu’ils publient des liens qui pointent vers lui. La popularité (le « PageRank » chez Google) étant un critère majeur de positionnement, le netlinking est régulièrement cité par les référenceurs comme étant LE facteur principal en SEO, devant les mots-clés et la qualité du contenu. Un consensus de plus en plus battu en brèche ces dernières années, mais qui montre à quel point le netlinking reste essentiel dans ce domaine.

portraits consultants eskimoz

Les bénéfices du netlinking pour votre site web

  • Hausse de la popularité

    Un site qui reçoit des liens entrants issus de domaines référents de forte autorité gagne en popularité, ce qui optimise son positionnement dans la SERP.

  • Amélioration de la visibilité

    Un site populaire est susceptible d’occuper des places plus élevées dans les résultats d’un moteur de recherche, ce qui le rend plus visible pour les internautes.

  • Augmentation du trafic organique

    Les trois premiers liens organiques de la SERP concentrent 55 % des clics (Search Engine Land). Une bonne position génère donc nécessairement une hausse du trafic.

  • Gain de trafic referral

    Le trafic « referral » renvoie aux visiteurs qui arrivent sur un site web grâce à un lien externe. Les backlinks offrent ainsi une porte d’entrée sur votre site.

  • Obtention d’un trafic qualifié

    Les internautes qui arrivent sur votre page en suivant un lien publié sur un site faisant autorité sont aussi plus qualifiés, susceptibles de réaliser une action.

  • Croissance du chiffre d’affaires

    Le trafic issu du netlinking se convertit plus aisément (parce qu’il est qualifié), ce qui aboutit à une hausse du chiffre d’affaires pour votre entreprise.

Le lexique du netlinking

L’univers du netlinking peut sembler impitoyable à première vue. Pour vous aider à naviguer sur cette mer hostile, voici une sélection de définitions essentielles à connaître.

  • Backlink

    Le backlink, ou « lien entrant », désigne un lien publié sur un site tiers et renvoyant vers la page à optimiser. Il faut le différencier du lien interne, qui associe deux pages appartenant à un même nom de domaine (voir « maillage » plus bas), et du lien sortant, qui oriente l’internaute vers un site extérieur. Le bénéficiaire d’un backlink est le site pointé par le lien, et non pas le site qui l’héberge.

  • Linkbuilding

    Le linkbuilding définit l’activité qui consiste à obtenir des backlinks. Le terme sous-entend une recherche active de liens entrants, en opposition au linkbaiting : il s’agit de mettre en place des actions visant à demander à des sites tiers de publier des liens pointant vers les pages désirées, ou simplement d’acheter ces liens. Le linkbuilding est donc une pratique fondamentale du netlinking (voir la partie 3, « stratégies »).

  • Linkbaiting

    Si le linkbuilding désigne la recherche active de liens entrants, le linkbaiting renvoie à la notion inverse : le fait de générer naturellement des backlinks, de façon passive, c’est-à-dire sans solliciter les sites tiers ni acheter des liens. Le linkbaiting (« appât à liens ») s’appuie sur des contenus de qualité, à forte valeur ajoutée, qui poussent les internautes et les webmasters à publier d’eux-mêmes des liens sortants sur leurs pages.

  • Dofollow

    Le « dofollow » est un attribut donné à un lien hypertexte, le contraire étant le « nofollow ». Ces attributs donnent des indications aux robots des moteurs de recherche : ils sont invités à suivre un lien en dofollow et à ignorer un lien en nofollow. En netlinking, on donne plus de valeur aux backlinks en dofollow, mais les liens en nofollow ont aussi leurs avantages – notamment celui d’apporter du trafic referral.

  • 53 %

    du trafic global

    est issu de la recherche organique
  • 66 %

    des pages web

    n’ont aucun backlink pointant vers elles
  • 77 %

    de liens

    en plus sont générés par les contenus longs par rapport aux contenus courts
Approfondir

Comment différencier un bon d’un mauvais backlink ?

En netlinking, la qualité des backlinks est essentielle

Le backlink est en quelque sorte l’ingrédient principal d’une stratégie de netlinking, et sa qualité est déterminante. Mais quel type de backlink, exactement ? Il en existe deux types : les liens naturels, publiés à l’initiative des sites tiers ou sur demande, mais sans contrepartie financière et en respectant les guidelines des moteurs de recherche – ce sont les seuls à être officiellement autorisés.

Et les liens artificiels, que l’on peut diviser en trois catégories : les liens achetés, les liens publiés sur des sites de piètre qualité ou dans une logique de spamming (sur des annuaires, sur des forums, dans la section des commentaires sous un article de blog, etc.), et les liens suroptimisés. Il est préférable de cibler des backlinks naturels, mais cela ne dépend pas toujours que de vous !

netlinking comment mettre en place une stratégie pérenne en netlinking la qualité des backlinks est essentielle

Qu’est-ce qu’un backlink de qualité ?

Quels sont les critères qui font un « bon » backlink pour votre netlinking ?

  • La provenance du backlink

    La qualité d’un lien entrant dépend de celle du site qui l’héberge : celui-ci doit bénéficier d’une forte autorité, générer du trafic, et traiter la même thématique que votre page.

  • La qualité du contenu

    La qualité du contenu rédactionnel sur lequel est publié le lien compte aussi. Il doit être bien écrit, structuré à l’aide de balises html, et suffisamment long (plus de 400 mots).

  • L’ancre du lien entrant

    Dans l’idéal, le texte d’ancrage doit être naturel, proche sémantiquement de la phrase qui contient le lien, et cohérent au regard du sujet de la page ciblée.

  • Le placement du lien

    La position du backlink dans la page (aussi haut que possible) influe sur sa qualité, ainsi que celle de la page dans l’arborescence du site (plus ou moins proche de l’accueil).

  • Le nombre de liens

    La page d’origine doit héberger un minimum de liens pour éviter de diluer le « jus SEO ». Mais attention : un lien unique optimisé peut sembler suspect.

  • L’attribut du lien entrant

    Un backlink en dofollow bénéficie de l’autorité du site d’origine, tandis qu’un lien en nofollow ne transmet pas de jus SEO.

Backlinks de mauvaise qualité : quels sont les risques ?

Le netlinking est un levier SEO extrêmement puissant, et presque indispensable pour occuper les premières places dans la SERP. Mal employé, ce levier peut aussi se retourner contre vous ! L’algorithme de Google embarque, depuis 2012, un filtre de vérification de la qualité des backlinks – appelé Penguin – pouvant déboucher sur une lourde sanction : le déclassement du site, voire sa désindexation.

Ce filtre utilise plusieurs critères d’évaluation : autorité des domaines référents, ancres des liens, thématique du site d’origine, fréquence d’obtention des backlinks, ratio dofollow/nofollow, etc. Ce qui signifie que les liens artificiels (achetés, suroptimisés ou spammés) sont les plus à risque au regard des pénalités des moteurs de recherche. Or sortir d’une pénalité de référencement, c’est un travail complexe et de longue haleine… En somme, mieux vaut respecter les guidelines et se positionner avec des backlinks qualitatifs.

portraits consultants eskimoz

Vérifier ses backlinks

Pour le bien de votre stratégie de netlinking – et pour votre référencement naturel au sens large – il est essentiel de vérifier régulièrement vos backlinks. Cela consiste à analyser la quantité et la qualité des liens entrants, à contrôler leur fiabilité, à suivre la progression de vos stratégies de linkbuilding et de linkbaiting… Et, last but not least, à identifier les éventuels backlinks de mauvaise qualité (« toxiques ») pour les supprimer, afin d’éviter une pénalité.

En effet, il faut veiller à ne pas laisser trop longtemps des liens entrants issus de sites problématiques, publiés sur des pages ou dans des sections à faible valeur ajoutée, achetés, suroptimisés, voire créés volontairement par des concurrents pour vous nuire (c’est une technique très courante en Negative SEO). Une vérification basique des backlinks peut se faire sur la Google Search Console, mais pour aller plus loin, vous devez recourir à des outils pointus comme Ahrefs, Linkody ou Majestic SEO.

portraits consultants eskimoz
Appliquer

Quelles sont les différentes
stratégies de netlinking ?

Les stratégies les plus courantes en netlinking

  • Acheter des liens entrants

    L’achat de liens en revient à payer pour obtenir des backlinks sur des sites tiers, le plus souvent jouissant d’une forte autorité. Cette pratique n’est pas validée par Google parce qu’elle contribue à diminuer la valeur globale des liens sur le web – de fait, la qualité des backlinks achetés est généralement assez faible. Ce n’est donc pas une technique recommandée, même si elle peut avoir du sens pour obtenir des résultats rapides.

  • Pratiquer l’échange de liens

    L’échange de liens, ou « guest blogging », consiste à tisser un partenariat avec un site tiers afin de publier des liens réciproques : de A vers B, et de B vers A. Si le contenu est qualitatif, pertinent et thématiquement proche, et si le lien est inséré de façon naturelle, cette technique s’avère efficace. Mais attention à ne pas en abuser !

  • Obtenir des backlinks sociaux

    Ces backlinks désignent des liens publiés sur les réseaux sociaux (comptes personnels ou pages professionnelles). Ils sont toujours en nofollow, ce qui limite leur poids SEO, mais vous fait bénéficier du trafic referral. De plus, un bon profil de liens doit inclure des backlinks en nofollow, de façon à équilibrer les attributs et à ne pas attiser la suspicion des moteurs.

  • Créer des liens manuellement

    La création artisanale de backlinks consiste à identifier les sites, plateformes, forums ou blogs qui répondent à vos critères en termes d’autorité, de thématique et d’audience, puis à y publier vous-même des liens pointant vers vos pages : dans la section des commentaires, en publiant des billets (sur les blogs affiliés aux sites d’information), etc. L’impact SEO sur votre netlinking sera faible, mais le risque de sanction est modéré.

  • Réclamer les liens manquants

    Vous constatez qu’un site internet a cité votre marque ou qu’il a repris un contenu créé par vos soins – mais sans publier de backlink ? Prenez contact avec le webmaster et demandez-lui s’il est possible d’insérer un lien entrant, puisqu’il ne manque que cela ! Cette stratégie suppose d’organiser une veille pointue du web pour identifier les médias qui parlent de votre marque.

  • Obtenir des liens naturels

    C’est la pratique du linkbaiting : publier des contenus à forte valeur ajoutée, originaux, voire viraux, qui donneront envie aux internautes (et aux webmasters) de publier des liens renvoyant vers vos pages. Ces backlinks ont l’avantage d’être 100 % naturels, de bénéficier d’un contexte sémantique fort, et de briller par leur qualité. C’est d’ailleurs la technique recommandée par Google.

  • Employer les relations presse

    Une autre manière de pratiquer le linkbaiting consiste à utiliser les relations presse : on communique des informations aux médias dans l’espoir qu’ils publient des liens vers le site souhaité. Ces backlinks sont naturels et insérés sur des sites jouissant d’une très forte autorité, ce qui les rend très précieux. À défaut, vous pouvez toujours faire ce travail avec des influenceurs.

  • Publier des articles sponsorisés

    Un article sponsorisé vous fait bénéficier des avantages d’un lien naturel, tout en vous donnant un contrôle total sur tous les aspects de la création du backlink : position dans la page, texte d’ancrage, attribut, etc. Cette technique est payante, mais la qualité du contenu et son intégration (parfaite) au site d’accueil la rendent quasiment inodore pour les moteurs de recherche.

  • Créer un réseau dédié

    La technique du « Private Blog Network » (PBN) consiste à créer un réseau de sites web satellites, avec des domaines différents, afin de publier des backlinks à l’envi. Vous maîtrisez pleinement les contenus mis en ligne, ainsi que la forme des liens. La construction d’un tel réseau est complexe et chronophage, mais donne d’excellents résultats – à condition de bien travailler les sites pour qu’ils génèrent suffisamment de trafic.

  • 65 %

    des marketeurs

    considèrent le linkbuilding comme le levier SEO le plus difficile à actionner.
  • 60 %

    des entreprises

    délèguent leur stratégie de netlinking à des agences.
  • 97 %

    de backlinks

    générés en plus par les entreprises qui pratiquent le blogging.
Optimiser

Les bonnes pratiques pour un netlinking plus durable

Mettre au point une stratégie de backlinks efficace et durable

Une stratégie de netlinking peut être à double tranchant : si des backlinks de qualité apportent de nombreux bienfaits, des liens médiocres, voire toxiques, sont susceptibles de pénaliser votre site et de remettre en cause les efforts de référencement fournis jusque-là. C’est pourquoi votre stratégie de netlinking doit être établie en tenant compte des avantages théoriques et des risques éventuels : dans l’absolu, il est préférable de mettre au point un netlinking efficace, certes, mais également durable. De fait, c’est à vous de déterminer quelle approche est la meilleure en fonction de vos besoins et de vos objectifs, puis d’optimiser votre stratégie de liens entrants. Pour vous aider, nous avons listé quelques bonnes pratiques de netlinking à appliquer sans modération.

portraits consultants eskimoz

Les bonnes pratiques de netlinking
pour optimiser votre stratégie

  • Créer des contenus de qualité

    Dans une optique de linkbaiting, la meilleure approche consiste à créer des contenus capables de vous faire obtenir des liens 100 % naturels.

    Une stratégie de content marketing adaptée conduit à publier des contenus qualitatifs et à forte valeur ajoutée, pertinents pour les internautes, qui donneront envie à ces derniers de renvoyer vers vos pages.

  • Pointer vers des pages pertinentes

    Lorsque c’est possible (achat de liens, création manuelle, articles sponsorisés…), réfléchissez avec soin aux pages pointées par vos backlinks.

    Elles doivent être pertinentes au regard du contenu du site d’accueil, mais aussi intéressantes d’un point de vue marketing ou commercial. À titre d’exemple, préférez des pages internes (services, produits, catégories de blog…) plutôt que la page d’accueil.

  • Analyser les métriques des sites

    Sélectionnez les sites cibles de votre netlinking sur deux critères : le Trust Flow (le niveau de confiance) et le volume de trafic.

    Deux indicateurs délivrés par les outils Majestic SEO et SEMrush qui vous aident à identifier les sites les plus efficaces pour récupérer un maximum d’autorité. Mais attention à ne pas vous y fier aveuglément !

  • Regarder les backlinks des concurrents

    N’hésitez pas à regarder ce que font vos concurrents : quels sont les domaines référents des sites qui pointent vers leurs pages ? Quels sont leurs profils d’ancres ?

    Sur la base de ces informations, vous pourrez contacter les mêmes sites pour essayer d’y publier vos propres backlinks, et ainsi bénéficier de la même autorité.

  • Faire varier les domaines référents

    Apportez de la variété à votre netlinking en ciblant des domaines référents hétérogènes. Dans le même temps, essayez de publier plusieurs backlinks sur un même site tiers, dès lors qu’il est qualitatif et que ses thématiques sont proches des vôtres : du point de vue des moteurs de recherche, il est logique qu’on vous cite à plusieurs reprises en tant qu’expert.

  • Créer des schémas d’échange complexes

    Si vous pratiquez l’échange de liens, optez pour des schémas complexes, au moins triangulaires : ce qui en revient à faire intervenir trois sites (un lien de A vers B, un autre de B vers C, un dernier de C vers A) plutôt que deux seulement. Cela confère une meilleure exploitation du « jus SEO » et éloigne les suspicions des moteurs.

  • Bannir l’acquisition massive de liens

    Vous envisagez d’acheter des backlinks pour booster votre netlinking ? Un conseil : évitez les annuaires de piètre qualité et les fermes à liens. Ces techniques de linkbuilding n’ont plus la cote auprès des moteurs de recherche, et sont sévèrement sanctionnées. Préférez l’acquisition de liens « naturels » (via des articles sponsorisés) ou focalisez-vous sur les annuaires de qualité, sans en abuser.

  • Prêter attention aux profils d’ancres

    Les moteurs de recherche accordent une grande importance aux ancres des liens qui pointent vers votre site. Ces ancres peuvent être optimisées (sur des mots-clés stratégiques) ou naturelles (sur des noms de marques ou d’entreprises, sur des URL brutes, sur des phrases de type « cliquez ici »…). Un bon ratio consiste à générer 20 % d’ancres optimisées pour 80 % d’ancres naturelles.

Vidéo : 6 astuces pour optimiser votre netlinking

Eskimoz

Notre engagement

  • Expertise

    Depuis 2010, nous sommes intervenus chez plus de 2 000 clients présents dans 90 pays. Grâce à cette expérience notre agence SEO répond avec précision à vos enjeux.

  • Passion

    Nous sommes une équipe de passionnés en veille constante sur les évolutions du secteur. Cet état d’esprit vous garantit de travailler avec des consultants SEO engagés dans votre réussite.

  • Performance

    Nous vous accompagnons dans la mise en place d’une stratégie ROIste. Notre engagement consiste à impacter votre business en vous offrant des relais de croissance.

faq

Des questions ?

Le netlinking est une technique de référencement naturel qui consiste à créer, ou à obtenir, des liens entrants (« backlinks ») pour son site web. Ces liens, publiés sur des sites tiers, pointent vers les pages à optimiser. Le netlinking peut être actif, auquel cas on parle de « linkbuilding » – la construction d’un réseau de liens. Il peut aussi être passif : on parle alors de « linkbaiting » – le fait d’attendre que les internautes créent d’eux-mêmes des liens.

Le netlinking est l’un des piliers du référencement naturel SEO. Les moteurs de recherche accordent une importance particulière à la notion de popularité dans le classement des pages : un site qui reçoit beaucoup de liens provenant de domaines référents à forte autorité sera considéré comme populaire, donc pertinent, et jouira d’un meilleur positionnement dans la SERP. Le netlinking est aussi un moyen d’attirer du trafic referral qualifié sur son site.

Il existe différentes stratégies de netlinking. Pour obtenir des backlinks de qualité, il est préférable de choisir les approches validées ou du moins, tolérées, par les guidelines des moteurs de recherche. Par exemple : la création de liens naturels (linkbaiting), l’échange de backlinks (ou guest blogging), l’obtention de liens sociaux, l’utilisation des relations presse, etc. Il faut également optimiser votre netlinking pour en tirer le meilleur parti.