Pénalités Google :
Le guide pour les détecter et les éviter

Les pénalités Google peuvent déclasser votre site, voire le rendre invisible aux yeux des internautes. Découvrez quelles sont ces pénalités et comment vous en protéger.

Nous contacter
pénalités google le guide pour les détecter et les éviter
DÉFINITION

Les pénalités Google et leurs conséquences en SEO

Qu’est-ce qu’une pénalité sur un moteur de recherche ?

En référencement naturel, une pénalité désigne une sanction rendue par un moteur de recherche lorsqu’un site web ne respecte pas ses guidelines (un exemple avec les consignes aux webmasters de Google). Les pénalités SEO ont pour objectif d’améliorer la qualité globale des sites et de proposer aux internautes des résultats conformes à leurs attentes, en traquant les pratiques indélicates et les tentatives visant à « tricher » avec les algorithmes. En cas de sanction, les conséquences peuvent être dramatiques, surtout pour un site e-commerce dont le business model passe par la visibilité Search. Google étant le moteur de recherche le plus utilisé au monde, nous allons nous focaliser sur les fameuses pénalités Google : comprendre de quoi il s’agit, apprendre à les détecter, puis découvrir comment s’en protéger.

Quelles sont les pénalités Google ?

Google inflige deux types de pénalités : manuelles et algorithmiques. On parle de pénalité manuelle lorsque les employés de Google (les « Quality Raters ») décident de sanctionner un site, généralement à la suite d’une suspicion d’infraction ou d’un signalement par les internautes (en cas de spamming, par exemple). Une sanction manuelle reste rare : elle est infligée, le plus souvent, en réponse à de mauvaises pratiques volontaires. À l’inverse, une pénalité algorithmique est appliquée de manière automatique par le moteur, par le biais de filtres intégrés à l’algorithme à l’occasion de mises à jour importantes. N’importe quel site peut s’y voir confronté par maladresse, par négligence ou par ignorance. Ce sont donc les plus problématiques, d’autant plus qu’elles sont difficiles à détecter.

Les pénalités Google algorithmiques

Voici les pénalités algorithmiques de Google les plus significatives de ces dernières années, instaurées à la suite de mises à jour importantes.

  • La pénalité Panda

    Lancé en 2011, le Panda de Google s’attaque à la pertinence des contenus. Ce filtre a vocation à valoriser les contenus qualitatifs, à savoir : bien rédigés, originaux, consistants, à forte valeur ajoutée, et donc pertinents. Les sites les plus touchés par cette pénalité sont ceux qui hébergent du contenu dupliqué, qui pratiquent le cloaking ou le keyword stuffing, et plus globalement qui proposent des contenus de faible qualité n’apportant rien aux internautes.

  • La pénalité Penguin

    Mis en place en 2012, le Penguin (ou Pingouin, au choix) est l’une des pénalités Google ayant fait le plus de ravages sur la Toile. Son but ? Traquer les liens de mauvaise qualité, en particulier les backlinks. Compte tenu du poids des liens entrants dans le référencement naturel, il n’est pas surprenant que Google pénalise les sites qui en abusent : liens artificiels, achats de backlinks, redirections douteuses, etc.

  • L’update de sécurité

    En 2014, Google commence à faire de la sécurité du web une priorité. Dans ce but, le moteur encourage les webmasters à adopter le protocole HTTPS, en lieu et place du HTTP classique. La mise à jour de sécurité de 2014 (tout comme ses améliorations successives) n’entraîne pas de pénalité à proprement parler, mais le navigateur indique aux internautes qu’un site n’est pas sécurisé – ce qui peut pousser ceux-ci à ne pas poursuivre leur visite.

  • La pénalité mobile

    Afin de donner une meilleure place dans la SERP aux sites web optimisés pour les mobiles, Google lance en avril 2015 une mise à jour que les experts ont nommée « Mobilegeddon », en raison de son fort impact sur le positionnement. En effet, si les sites mobile-friendly sont mis en valeur, les autres se voient discriminés. Des référenceurs pensent que ce changement algorithmique a eu un effet plus notable encore que Panda et Penguin.

  • Les pénalités publicitaires

    En 2017, Google met en place une série de pénalités pour sanctionner les sites affichant des publicités qui nuisent à l’expérience utilisateur sur mobile. C’est notamment le cas des fenêtres pop-ups et des interstitiels agressifs, dont la présence intempestive peut remettre en cause la qualité de l’expérience du mobinaute. La conséquence, c’est une remise en cause du positionnement du site. C’est aussi l’une des premières incursions notables de Google dans l’UX !

Quelles conséquences sur votre SEO en cas de pénalité Google ?

Les pénalités Google peuvent avoir des conséquences sérieuses sur votre référencement naturel.

Quelles sont-elles ?

  • Le déclassement

    Une chute du positionnement d’un site sur une ou plusieurs requêtes spécifiques. On reconnaît une pénalité en raison d’un effondrement brutal des positions.

  • La désindexation

    Les pages désindexées disparaissent des résultats de recherche. C’est le cas, notamment, des contenus dupliqués et des pages dont l’indexation est empêchée.

  • Le blacklistage

    Cette sanction équivaut à un bannissement pur et simple de la SERP. Placé sur une liste noire, le site est supprimé de Google et ne s’affiche plus.

Quelles sont les pratiques abusives qui entraînent une pénalité Google ?

Les pénalités Google sont infligées aux webmasters et aux référenceurs qui ne respectent pas les guidelines du moteur de recherche, que ce soit de façon involontaire (par méconnaissance des règles, par inadvertance…) ou de manière volontaire pour gagner plus rapidement des positions (en utilisant des techniques de Black Hat SEO). Florilège des mauvaises pratiques qui entraînent des sanctions de la part de Google : création de backlinks artificiels (achat de liens, obtention d’un nombre excessif de liens entrants en peu de temps, suroptimisation des ancres…), cloaking (le fait de présenter aux internautes des contenus différents de ceux qui sont destinés aux bots), keyword stuffing (l’excès de mots-clés dans un contenu), spamming, contenus dupliqués ou de faible qualité, redirections trompeuses, abus d’encarts publicitaires, etc.

Action

Comment détecter et corriger
une pénalité Google ?

Que faire en cas de pénalité infligée par Google ?

Une pénalité n’est pas une fatalité ! Le plus souvent, Google sanctionne une pratique involontaire ou une négligence, en particulier à travers les pénalités algorithmiques qui sont appliquées automatiquement. De fait, en prenant le temps d’identifier la cause de la pénalité, puis en mettant en place les actions correctives, il est possible de convaincre Google de sa bonne foi et de sa volonté de retrouver le droit chemin du SEO. Nous allons voir maintenant comment identifier les pénalités infligées par le moteur de recherche, et quels moyens doivent être mis en œuvre pour s’en sortir – mais aussi, en amont, pour s’en protéger.

que faire en cas de pénalité infligée par google

Comment détecter les pénalités Google ?

Tout dépend du type de pénalité, selon qu’elle est manuelle ou algorithmique. Voici ce qu’il faut savoir.

  • Détecter une pénalité manuelle

    Les pénalités Google manuelles font l’objet d’une communication auprès de l’administrateur du site concerné. À travers l’interface de la Search Console (dans « Sécurité et actions manuelles »), les « Quality Raters » vous avertissent de l’existence d’une sanction. Cette notification est adossée à des explications sur les causes de la punition, ainsi qu’à des recommandations de bonnes pratiques à mettre en place pour la lever.

  • Détecter une pénalité algorithmique

    Les pénalités Google algorithmiques sont plus difficiles à détecter, car elles ne sont pas signalées. Si vous constatez des changements inhabituels et expliqués – une baisse soudaine du trafic ou une chute brutale de vos positions dans la SERP – et si la Search Console n’indique pas de pénalité manuelle, c’est qu’un filtre Panda ou Penguin a dû passer par là. Et si vous avez pris récemment quelques libertés au regard des algorithmes… ne cherchez pas plus loin !

Comment sortir d’une pénalité Google ?

Réponse : en menant une série d’actions correctives. Dans le cas d’une pénalité manuelle, il suffit d’appliquer les recommandations faites par Google. Dans le cas d’une pénalité algorithmique, c’est à vous de rechercher la cause du problème. Mais dans les deux cas de figure, on retrouve les mêmes grandes familles d’actions à réaliser.

  • Améliorer le contenu

    Google valorise le contenu de qualité. Il est donc logique de s’intéresser à la qualité des contenus pour sortir des pénalités Google, et mieux encore : en amont, pour se prémunir contre les sanctions ! Veillez à proposer des contenus bien écrits, complets et conçus avant tout pour les internautes. Et évitez de saturer vos pages d’un trop grand nombre d’encarts publicitaires.

  • Supprimer le duplicate

    Google valorise le contenu de qualité. Il est donc logique de s’intéresser à la qualité des contenus pour sortir des pénalités Google, et mieux encore : en amont, pour se prémunir contre les sanctions ! Veillez à proposer des contenus bien écrits, complets et conçus avant tout pour les internautes. Et évitez de saturer vos pages d’un trop grand nombre d’encarts publicitaires.

  • Supprimer le duplicate

    Les contenus dupliqués sont dans le viseur de Google. Par « duplicate », on entend un contenu identique sur deux URLs différentes, ou bien un paragraphe répété plusieurs fois dans une même page. Identifiez et supprimez tous les contenus de « remplissage », générés de façon automatique, ou qui copient (voire plagient) des pages existantes. Privilégiez le contenu original et personnalisé.

  • Corriger les erreurs

    De nombreux problèmes techniques peuvent causer des pénalités : redirections cassées ou trompeuses, non-correspondance du contenu AMP, contenu caché (même si c’est involontaire), protocole de sécurité insuffisant (HTTP), optimisation mobile médiocre, etc. Faites le point sur ces différents aspects grâce à un audit technique de votre site, et veillez à garder un code propre sur chacune de vos pages. Pensez aussi à la qualité de l’expérience utilisateur !

  • Analyser les backlinks

    Lancez une analyse complète de vos backlinks pour évaluer leur qualité. Dressez une liste des sites ayant publié des liens vers vos pages, et identifiez ceux qui sont apparus peu avant la pénalité. Prêtez attention aux liens provenant de sites de mauvaise qualité, ainsi qu’aux liens artificiels. Quant aux backlinks toxiques, publiés pour vous nuire, n’attendez pas pour les désavouer.

  • Surveiller les mots-clés

    Si les mots-clés sont essentiels en référencement naturel, il faut surtout les utiliser à bon escient. Choisissez avec soin les requêtes à travailler sur vos pages (elles doivent être en lien avec votre activité et avec les attentes de vos cibles) et évitez à tout prix d’en abuser : Google recommande une densité de 1 % pour les mots-clés, soit environ une requête tous les cent mots.

Les bonnes pratiques SEO pour éviter les pénalités Google

Le meilleur moyen de sortir d’une pénalité c’est encore… de ne pas être sanctionné ! Une stratégie SEO « propre », ou « White Hat », reste la façon la plus sûre de protéger votre site web contre les pénalités Google. En toutes circonstances, suivez les recommandations des guidelines : du contenu de qualité pensé pour les internautes, une expérience utilisateur optimisée, et un netlinking qui privilégie les liens naturels en provenance de sites à forte autorité. Enfin, qu’il s’agisse de pratiquer un SEO conforme ou de corriger les erreurs ayant mené à une pénalité, le mieux est de travailler en collaboration avec une agence spécialisée dans le référencement naturel.

Eskimoz

Notre engagement

  • Expertise

    Depuis 2010, nous sommes intervenus chez plus de 2 000 clients présents dans 90 pays. Grâce à cette expérience notre agence SEO répond avec précision à vos enjeux.

  • Passion

    Nous sommes une équipe de passionnés en veille constante sur les évolutions du secteur. Cet état d’esprit vous garantit de travailler avec des consultants SEO engagés dans votre réussite.

  • Performance

    Nous vous accompagnons dans la mise en place d’une stratégie ROIste. Notre engagement consiste à impacter votre business en vous offrant des relais de croissance.

FAQ

Des questions ?

Une pénalité est une sanction infligée par Google lorsque votre site n’est pas conforme aux bonnes pratiques instituées par le moteur de recherche. Il existe deux grands types de pénalités Google : les pénalités manuelles, appliquées par les « Quality Raters » de la firme. Et les pénalités algorithmiques, appliquées de façon automatique par le biais de filtres – les plus connues de ces pénalités étant Google Panda et Google Penguin.

Les pénalités manuelles vous sont notifiées via la Google Search Console : une liste de recommandations vous est fournie pour vous inciter à corriger les problèmes constatés. Les pénalités algorithmiques, elles, ne sont pas indiquées : on les découvre généralement par hasard, en remarquant une soudaine baisse du volume de trafic ou une chute brutale des positions dans la SERP.

La meilleure façon d’éviter les pénalités Google, c’est de pratiquer un référencement naturel qui respecte les consignes du moteur de recherche. Privilégiez les contenus de qualité, originaux, bien écrits et pertinents, optimisés sur des mots-clés en lien avec l’activité de l’entreprise. Soignez votre stratégie de netlinking de manière à obtenir des backlinks naturels en provenance de sites à forte autorité. Et bannissez les pratiques de Black Hat SEO !

En faisant appel à notre agence marketing digital, vous vous assurez d’être protéger de toute pénalités google.